Musée dell'Opera del Duomo – (Musée de l’œuvre de la cathédrale)

Le musée est situé derrière le duomo (cathédrale) et fut ouvert en 1891 dans un bâtiment, anciennement le siège de l’Arte della Lana, et était destiné à abriter la statuaire de la cathédrale et du baptistère. Il s’est enrichi au cours des années de nombreuses oeuvres d’art d’autres provenances.

Récemment agrandi et rouvert en 2015, il abrite sur une surface de 6000m2 plus de 700 œuvres allant du Moyen Age à la Renaissance qui sont ainsi particulièrement mises en valeur dans une muséographie moderne et aérée.

 

Adresse : 42 Piazza del Duomo

Horaire – du 9h00 à 20h00. Fermé le premier mardi du mois.

Tarif : 15 € pour le billet combiné incluant la coupole, le baptistère, le campanile, la crypte de Santa Reparata et le musée dell'Opera del Duomo. Valable 48h00.

 

Façade du musée dell'Opera del Duomo

 

Dans la grande salle nouvellement crée, la reconstitution de l’ancienne façade du duomo avec les statues originelles permet de comprendre et de voir le projet d’Arnolfo di Cambio. Il faut y remarquer la Vierge aux yeux de verre (en réalité de la pâte de verre) entourée de Sainte Reparata et de Saint Zanobi était destinée au tympan central. Ce groupe est de la main d’Arnoldo di Cambio. Il s’y trouve de même une Nativité et une Dormition de la Vierge ainsi que Saint Jean baptisant le Christ par Donatello.
En face ont été placées les portes nord et est, récemment restaurées, du baptistère Saint Jean  réalisées par Laurent Ghiberti. Vous pourrez ainsi admirer, tout à votre aise, la porte dite du Paradis avec ses 58 panneaux dorés à l’or fin, bordés de têtes et de figurines, de prophètes et de sibylles et représentant des scènes de l’Ancien Testament. Même si la porte nord souffre de la proximité de la porte du Paradis, il est intéressant de l’examiner de près car Ghiberti y introduisit la perspective dans des scènes riches en détails.
Deux œuvres majeures ont été placées dans des salles qui leur sont pratiquement dédiées. Il s’agit de la Pieta, dernière œuvre de Michel Ange, qu’il destinait à son propre tombeau, mais qu’insatisfait de son travail il commença à détruire. Elle fut heureusement sauvée par un de ses disciples, puis réparée et terminée par le sculpteur florentin Tiberio Calcagni. Elle fut ensuite vendue à Francesco Bandini dont elle porte le nom, puis acquise par Cosimo III de Médicis. La Madeleine, sculpture en bois réalisée par Donatello, avait été placée dans le baptistère Saint Jean. Elle souffrit beaucoup  des crus de l’Arno en 1966, mais restaurée, elle est à présent protégée dans une enceinte en verre.
Les tribunes des chantres (cantories) réalisées, l’une par Lucca della Robia et l’autre par Donatello, sont placées face à face à leur hauteur d’origine, mais des reproductions des petits chanteurs et putti sont placées à hauteur de vue.
Une longue galerie abrite les statues du campanile dont le prophète Abuc par Donatello est surnommé « tête de courge » pour sa calvitie et la forme de son crane. En face, sont placés les reliefs du campanile qui mettent en exergue le rôle positif de l’Homme dans ses œuvres et travaux. Ces hexagones illustrent aussi des scènes religieuses, comme la création d’Adam et Eve, et mythologiques, comme Dédale en vol ou Orphée charmant par sa musique les animaux sauvages
Le musée est également riche en peintures religieuses, essentiellement des retables dont l’un illustre la vie de Sainte Reparata, la Patronne de Florence.
L’autel en argent du baptistère Saint jean, œuvre majeure de la Renaissance, a retrouvé toute sa splendeur après une restauration minutieuse qui dura plusieurs années.
Une salle renferme des maquettes, plans et outils ayant servi à la construction de la fameuse coupole de Brunelleschi et permet de voir la complexité du travail auquel il s’était attelé.

La visite de ce musée est vivement recommandée en complément de la visite du duomo dont la rigueur intérieure peut laisser un sentiment de frustration.

 

 

 

Rez-de-chaussée

Dans la grande salle se trouvent les éléments de la première façade détruite en 1587. Plusieurs statues sont de la main d’Arnolfo di Cambio dont la Vierge aux yeux de verre (en réalité en pâte de verre) et le Saint Jean de Donatello. En prenant l’escalier vous ne pouvez qu’être frappé par la Pieta dite de Bandini. Celui-ci termina l’œuvre de Michel Ange, qui insatisfait de son œuvre, en détruisit une partie.

 

La Vierge aux yeux de verre

 

Au premier étage

La Madeleine de Donatello, en bois de peuplier est représentée par un corps décharné d’un aspect effrayant.

 

Dans la salle des Cantories, les deux tribunes des chantres sont deux œuvres très différentes. Celle de Luca della Robia met en scène des rondes d’enfants innocents et joyeux, tandis que celle de Donatello, sur le même sujet, représente des enfants turbulents et bagarreurs.

 

Les originaux des panneaux du campanile ont été regroupés dans une même salle.

 

Pour en savoir plus sur Marie Madeleine.

La Madeleine de Donatello

 

Tribune des chantres de Luca della Robia

 

Le deuxième étage

Il est consacré à la construction de la coupole du duomo.

 

En sortant, dans la cour vous pourrez admirer et photographier tout à votre aise, la porte restaurée du baptistère dite du paradis.

 

Les monuments de Florence

Centre historique

Duomo : la cathédrale

Musée dell'Opera del Duomo

Loggia et musée del Bigallo

Baptistère Saint Jean

Eglise S. Charles des Lombards

Eglise Orsanmichele

Oratoire dei Buonomini di San Martino

Maison de Dante

La Badia Fiorentina

Musée National du Bargello

Piazza San Firenze

Piazza della Signoria

Palazzo Vecchio

Galerie des Offices

Eglise Santo Stefano

Loggia del Mercato Nuovo

Palazzo Davanzati

Eglise Santa Maria Maggiore

 

De Santa Maria Novella à l’Arno

Piazza Santa Maria Novella

Eglise Santa Maria Novella

Musée Santa Maria Novella

Piazza degli Antinori

Palazzo Strozzi

Basilique Santa Trinita

Palazzo Corsini

Piazza et église d'Ognissanti

Pont Santa Trinita

Eglise Santi Apostoli

 

De San Lorenzo à San Marco

Mercato Centrale

Les chapelles des Medicis

Eglise et place San Lorenzo

La biblioteca Laurenziana

Palazzo Medicis - Riccardi

Cenacolo di Santa Apollonia

Chiostro della Scalzo

Eglise San Marco

Musée San Marco

 

Autour de Santissima Annunziata

Piazza Santissima Annunziata

Eglise Santissima Annunziata

Spedale degli Innocenti

Musée archéologique

Portique des Servites

Galleria del'Accademia

 

Autour de Santa Croce

Piazza Santa Croce

Eglise Santa Croce

Eglise Sant'Ambrogio

Eglise S. Maria Maddalena Pazzi

Casa Buonarroti

 

Oltrano

Le Ponte Vecchio

Eglise Santa Felicita

Le palazzo Pitti

Eglise San Felice

Eglise Santo Spirito

Eglise Santa Maria del Carmine

Chapelle Brancacci

 

Hauteurs de Florence

Piazzale Michelangelo

Eglise San Salvatore al Monte

Eglise San Miniato al Monte